Vendre son cheval au bon moment!

Lorsque la décision de mettre en vente son cheval est prise, il est très difficile de prédire quand est le bon moment d’accepter une offre inférieure, bien qu’on espère toujours avoir le meilleur prix pour notre chère monture.

Après 2 ans d’expérience à temps plein en tant qu’agent de chevaux, on remarque une tendance qui est souvent préjudiciable pour les propriétaires de chevaux. L’expression « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » s’applique dans bien des cas de vente de chevaux, c’est-à-dire : Mieux vaut opter pour quelque chose que l’on peut obtenir immédiatement plutôt que pour quelque chose de plus de valeur mais que l’on n’est pas sûr d’obtenir plus tard.

En effet, la vente d’un cheval suit la loi de l’offre et de la demande. Vous pouvez évaluer votre cheval à 50 000$, si personne n’est prêt à payer ce prix, votre allez malheureusement rester avec votre cheval.

Très souvent, lorsque nous soumettons une offre un peu plus basse que le prix demandé au propriétaire et qu’il refuse, nous remarquons que la majorité du temps, le cheval sera vendu ultérieurement à un prix encore plus bas. Les raisons de ce phénomènes sont diverses : le propriétaire est à bout de souffle pour payer les frais d’entretien, n’a plus le temps de l’entraîner ou de le sortir en concours, le cheval est plus âgé, ou tout simplement qu’aucun client n’est prêt à payer plus. Si on calcule les frais d’entretien, attendre quelques mois pour « avoir son prix » n’est souvent pas un bon calcul, en plus d’assumer le risque que le cheval puisse se blesser et donc perdre une grande partie de sa valeur. En général, si votre cheval a un vice, un problème de santé, un problème de comportement (au sol ou en selle), est difficile à monter, il y a moins de chances qu’il sera possible de le vendre à un prix plus haut que le marché.

Évidement il y a quelques situations où il peut être avantageux de refuser une offre plus basse. Il n’y a pas de garantie, mais disons que les chances sont un peu plus élevées en faveur du propriétaire. Par exemple,  un jeune warmblood qui a beaucoup de talent à développer, ayant une belle conformation, de bons papiers, un examen vétérinaire complet incluant radiographies confirme la bonne santé de l’animal, il n’a pas de vices, tics ou problèmes de comportement. Si ce jeune cheval est bien développé, monté par un bon cavalier et fait ses preuves en concours, ce cheval sera vendu dans une catégorie de prix supérieur.

L’évaluation du prix de votre cheval peut varier dans le temps. Bien que nous essayions toujours d’évaluer un cheval au plus juste de sa valeur, il arrive souvent que d’autres éléments puissent altérer sa valeur, qui est hors de notre contrôle (récession, fluctuation du taux de change, popularité du sport, mode pour certaines races, nouveau problème de comportement du cheval, nouvelle information sur l’état de santé, etc). En effet, le marché varie énormément depuis quelques années. D’excellents chevaux qui se vendaient autour de 50 000$ il y a environ 10 ans, se vendent maintenant plus actuellement autour de 35-40 000$.

Vendre un cheval, c’est parfois un peu comme jouer au casino et à la bourse!

Contactez-nous pour une évaluation gratuite du prix de votre cheval! *Frais de déplacement en sus.

Vous aimerez aussi

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com